Retour

Tisser des liens entre voisins : nos 5 conseils

02/11/2021

Vos voisins, vous les connaissez ? Vous en croisez quelques-uns en prenant l’ascenseur ou dans la cage d’escalier. Vos échanges verbaux se limitent donc à un “bonjour” et un “merci” pour la porte tenue !
La crise traversée depuis de nombreux mois nous démontre que de vivre complètement reclus n’est pas la solution idéale. 
Avoir de bonnes relations avec ses voisins, c’est mieux vivre son quotidien.

L’OP vous explique tout.

 

1. Partager les compétences de chacun  

Que cela soit vous ou votre voisin, vous avez un talent, des compétences et peut-être du temps que vous pouvez chacun mettre à disposition des autres voisins.

En apprenant à vous connaitre entre voisins, vous allez certainement découvrir que, comme le fils de vos voisins du 3ᵉ étage à, comme votre ainé, a besoin de cours d’espagnol. Cela tombe bien, la petite voisine du rez-de-chaussée est étudiante en langues et serait ravie de donner des heures de soutien et de se faire un petit peu d’argent de poche. Voilà une opération rondement menée. Pas de transport à prévoir, juste l’ascenseur à prendre, en chaussons même !

Vous avez remarqué que votre voisin a une camionnette de chantier et qu’il est peintre ! Cela tombe bien, vous avez comme projet de repeindre votre salon, mais vous n’avez ni le temps ni l’envie de le faire. Quoi de plus logique de solliciter votre voisin et d’apprendre par la même occasion à vous connaître. Et qui sait vos enfants vont peut-être aussi sympathiser… Et prendre ensemble les cours d’espagnol avec la voisine du rez-de-chaussée !

Vous pensez ne pas avoir de compétences à partager ? Nous sommes certains que cela est faux. Vous avez aussi toujours la possibilité d’aider vos voisins en gardant le petit dernier de votre voisine de palier pendant qu’elle va chez le médecin. Offrir de son temps, c'est ce qu’il y a de plus généreux.

Pensez aussi à la petite mamie du dernier étage et apportez-lui de temps en temps un morceau de votre tarte aux pommes que vous réussissez si bien.

2. Proposer le covoiturage 

Vos enfants et ceux de vos voisins vont à la même école. Vous prenez chacun votre véhicule et vous trouvez cela un peu dommage de polluer 2 fois plus ? Opter pour le covoiturage ce n’est seulement plus écologique, mais vous gagnez aussi, à tour de rôle, un temps fou.
En discutant un peu avec votre voisin de palier, vous vous rendez-compte que son travail est proche du vôtre. Alors, si vous n’êtes pas en télétravail, proposez-lui de covoiturer. Une semaine sur deux par exemple, vous être le chauffeur, la semaine d’après, le passager. Le temps passé en voiture sera un excellent prétexte pour discuter, échanger et lier peut-être une nouvelle amitié. Et tout cela en préservant la planète.

 

3. S’occuper du logement du voisin en cas d'absence 

Qui va pouvoir prendre le courrier dans votre boite aux lettres avant qu’elle ne déborde pas et ne donne ainsi un signal d’alerte “logement inoccupé” aux indésirables visiteurs ? Votre voisin  !
Qui peut venir arroser vos plantes pendant votre absence sans que cela lui prenne trop de temps ? Votre voisin ! 

Et bien entendu, vous lui rendrez la pareille quand son tour sera venu de partir quelques jours. 

 

4. S’occuper de l’animal de compagnie de votre voisin

Vous ne pouvez pas emmener votre animal de compagnie avec vous en vacances ? Vous êtes malade et vous ne pouvez pas sortir Médor pour sa promenade quotidienne ? 
Au contraire, vous aimez les animaux à 4 pattes mais vous n’en avez pas repris depuis le décès de votre chien l’an passé ? Cela vous manque les petites sorties tous les après-midis ? 

Et si vous en parliez entre voisins ?
Certains seront ravis de confier leur animal à une personne de confiance.

D’autres seront aux anges de s’occuper du Labrador du couple du 1er étage.

 

5. Prêter du matériel 

Vous avez besoin d’un outil bien spécifique, mais vous savez que vous n’en aurez pas l’utilité à de nombreuses reprises. Pourquoi ne pas demander à votre voisin qui a le surnom de “Monsieur Bricolage” s’il ne peut pas vous le prêter ?

Votre cousine vient passer le week-end chez vous, mais vous n’avez pas de chaise haute pour son petit dernier ? Osez demander si l’un de vos voisins peut vous dépanner.

Vous n’osez pas sonner de peur de déranger ? Prenez l’initiative de faire une petite liste d’objets que vous prêtez de votre côté, avec votre nom et le numéro d’appartement. Vos autres voisins vont sans aucun trouver l’initiative intéressante. Terminez ce petit panneau d’affichage en les incitant  à faire de même et en précisant ce que vous recherchez de votre côté !

 

Conclusion 

Vous l’aurez compris à travers ces 5 idées, se rendre des services mutuellement entre voisins, cela peut vous changer le quotidien.
Et si vous vous occupiez d’organiser la prochaine fête des voisins ? Une bonne idée pour tous se croiser hors assemblée générale.