Retour

Syndic et gestion privative : quelles différences ?

22/07/2020

Lorsque vous faites l’acquisition d’un appartement, vous devenez l’heureux propriétaire de votre habitation, mais également copropriétaire des parties communes du bâtiment. Dès lors, vous serez confronté à un syndic. Si vous souhaitez mettre en location votre appartement, c’est à vous de gérer la relation avec le locataire avec tout ce que cela implique, sauf si vous faites appel à un professionnel, il s’agit alors de la gestion privative.

Quelle est la différence entre un syndic et la gestion privative ? L’Office des Propriétaires vous aide à bien comprendre ces deux notions dans ce nouvel article.

Gestion parties communes vs gestion parties privatives

Le syndic

Un syndic est une personne physique ou morale qui assure la gestion et la représentation d’une co-propriété (un immeuble à appartements par exemple). Cette gestion concerne uniquement/exclusivement les parties communes d’un immeuble (ascenseur, toit, jardin, couloir, etc.). Ses principales tâches sont de maintenir une cohabitation sereine au sein de la copropriété et de veiller à ce que les décisions relatives aux parties communes ne soient pas soumises au bon valoir des propriétaires individuels.

Le syndic est nommé par l'assemblée générale, pour assurer la gestion quotidienne de l'immeuble et gérer les fonds de la copropriété. Il doit également convoquer l'assemblée générale, rédiger le procès-verbal, et le conserver. Il doit également exécuter les décisions qui ont été prises. Il doit enfin prendre toutes les mesures nécessaires pour la gestion quotidienne de l’immeuble.

La mission et les compétences du syndic sont modifiées et étendues depuis le 1er septembre 2010. Il doit par exemple souscrire une assurance en responsabilité civile, permettre aux copropriétaires d’avoir accès à tous les documents relatifs à la copropriété, solliciter plusieurs devis pour certaines interventions, procéder à une évaluation des contrats de fournitures, demander l’autorisation de l’AG avant de conclure un contrat avec des proches (afin d’éviter les conflits d’intérêts) tenir une comptabilité et préparer un budget provisionnel pour les dépenses courantes,…

La gestion privative

La gestion privative désigne la gestion opérationnelle et administrative d’un bien en location. La gestion privative comprend les tâches suivantes :

• Obtention de la certification PEB

• Recherche d’un locataire

• Etat des lieux

• Rédaction et signature du bail

• Réception des loyers

• Calcul et réception des charges

• Procédure de recouvrement des loyers impayés

• Réparations

• Relation locative (réponse aux demandes/plaintes des locataires)

• Indexation des loyers

• Renom en fin de bail, prolongation du bail

• Contrôles des assurances du locataire

Le propriétaire du bien peut gérer l’ensemble de ces tâches seul. Néanmoins, il peut confier la gestion de son bien en location à une agence via un mandat de location, ou encore se décharger totalement de l’ensemble des opérations en signant un mandat de gestion.

Le coût d’une gestion locative oscille entre 6% et 10% du loyer.

Pour résumer, le syndic de copropriété s’occupe des parties communes et le gestionnaire locatif s’occupe exclusivement des parties privatives.

Obligation légale et libre choix

Dès qu’un immeuble à appartements est scindé en deux entités ou plus, l’assemblée générale doit obligatoirement désigner un syndic. Il s’agit là d’une obligation légale à laquelle on ne peut déroger sous peine de poursuite judiciaire.

Toutefois, la loi prévoit deux exceptions à l’obligation de désigner un syndic :

1. Si une seule et même personne est propriétaire de tout un immeuble à appartements.

2. Si la nature du bien le justifie : une petite résidence à la gestion restreinte par exemple. Cependant, il convient de garder à l’esprit que chaque propriétaire est en droit de demander la désignation un syndic.

La gestion privative, comme mentionné précédemment, peut être réalisée par le propriétaire du bien en location. Cependant, si le propriétaire ne s’y connait pas, n’a pas le temps ou habite trop loin, il peut confier la gestion de son bien à un professionnel via un contrat de gestion.

L’Office des Propriétaires, leader sur le marché belge

Active dans le secteur de l’immobilier depuis 150 ans, l’Office des propriétaires est le plus ancien groupe immobilier actif en Belgique. Fort de son expertise, l’OP est aujourd’hui le leader belge de la gestion privative. En outre, l’Office des propriétaires figure parmi les principaux acteurs du pays sur le marché du syndic d’immeubles. Pour l’année 2019, le groupe recensait pas moins de 5872 biens en location et 15 200 étaient gérés par le département syndic.

Vous souhaitez nous confier la gestion privative de votre bien en location ? Vous êtes à la recherche d’un bon syndic ? N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire en ligne.