Retour

Syndic: un métier mal compris et pourtant incontournable

20/07/2021

Lorsque l’on est propriétaire d’un bien immobilier dans une copropriété, on entend forcément parler du syndic. Mais, qui est ce syndic et quel est son rôle ? Ce métier reste mal compris et est pourtant incontournable. Nous allons vous expliquer pourquoi. 

Qu’est-ce qu’un syndic ? 

Le syndic est une personne physique ou morale, qui représente une copropriété et en assure la gestion quotidienne afin de maintenir une entente cordiale entre les différents propriétaires. Son travail ne concerne que les parties communes de l’immeuble, comme la cage d’escaliers, le jardin ou encore la façade. Il fait en sorte que les décisions prises en relation à ces parties soient décidées en accord avec tous les propriétaires et non pas seulement par l’un d’entre eux.

Le syndic peut être professionnel (avocat, agent immobilier, …) ou non professionnel (un des copropriétaires de l’immeuble). 

Dans tous les cas, il doit remplir certaines obligations afin d’être reconnu officiellement comme syndic:

  • -s’inscrire à la BCE (Banque-Carrefour des entreprises),
  • -souscrire une assurance responsabilité civile. 

 

Comment est désigné le syndic ?

Le syndic est désigné par l’assemblée générale (réunion de tous les copropriétaires) et est obligatoire dès lors qu’un immeuble à appartements est scindé en deux ou plusieurs entités. 

 

Il existe deux exceptions à l’obligation de désigner un syndic :

- l’immeuble à appartements appartient à un unique propriétaire, 

- la nature du bien immobilier le justifie et tous les propriétaires sont d’accord sur ce point. 

 

Le mandat du syndic ne peut excéder trois ans mais peut être renouvelé. 

L’assemblée générale a le droit de révoquer le syndic. 

 

Quelles sont les missions du syndic ? 

 

Comme nous le précisions précédemment, le syndic est un métier mal compris mais vous allez voir qu'il est incontournable dans l’organisation d’un immeuble en copropriété. Ses tâches sont en effet très variées et régies par la loi sur les appartements ou celle sur la copropriété. Le règlement de copropriété peut également étendre certaines de ses missions. 

 

Sur le plan administratif 

Tout d'abord, le syndic s’occupe de la gestion administrative de la copropriété. 

À ce titre, c’est lui qui prépare, convoque et tient l’assemblée générale. Il en établit également le procès-verbal, le transmet aux copropriétaires et le conserve. Il veille à ce que les décisions prises durant l’assemblée générale soient appliquées. Il représente l’association des copropriétaires (ACP) tant en justice que dans la gestion des affaires communes. 

 

Sur le plan financier

Le syndic a pour rôle d’administrer les fonds de l’ACP et d’en tenir les comptes. 

Pour ce faire, il prépare le budget prévisionnel pour les dépenses courantes. Il gère aussi les fonds de roulement et de réserve de la copropriété et veille au recouvrement des charges impayées par les copropriétaires.  

 

Sur le plan technique

Le syndic est le garant du bon état de la copropriété. Cela signifie qu’il doit prendre toutes les mesures nécessaires à la gestion quotidienne de l’immeuble, par exemple faire nettoyer les parties communes. Il doit également faire effectuer les travaux de rénovation ou de réparation. Par exemple, si en assemblée générale, il a été décidé de faire des travaux, il doit présenter à l’ACP plusieurs devis sur la base d’un cahier des charges préalablement élaboré. Si les travaux revêtent un caractère urgent, le syndic peut décider lui-même de les démarrer, sans attendre l’approbation de l’association des copropriétaires. 

 

Il est de plus en plus difficile de trouver des syndics professionnels, du fait de la complexité du métier et des horaires parfois contraignants. En effet, comme nous avons pu le voir, un bon syndic est à la fois comptable, juriste, mais aussi technicien. Il doit aussi parfois faire preuve de psychologie afin d’apaiser les tensions entre les différents propriétaires. Les assemblées générales ont lieu le soir et peuvent durer jusque très tard dans la nuit et il faut être disponible en continu pour les propriétaires. De plus, il existe souvent une incompréhension entre les propriétaires et les syndics. Elle est due au fait que ces derniers, s’ils ne sont pas professionnels, font parfois des erreurs dans la procédure, comme pour la convocation des assemblées générales. Quant aux propriétaires, ils peuvent se lancer dans l'achat d’un bien immobilier sans avoir connaissance de tout ce que cela implique, tant au niveau des droits que des obligations. 


Le métier de syndic est donc mal compris, mais incontournable au sein d’une copropriété. Depuis plus de 145 ans, l’OP gère des copropriétés et accompagne les copropriétaires dans la gestion des immeubles. Ce sot près de 45.000 lots (appartements, maisons, bureaux, commerces) qui sont gérés par des équipes spécialisées partout en Belgique. 

Alors, si vous cherchez un bon syndic, professionnel, n’hésitez pas à remplir ce formulaire de contact.