Retour

Gestion locative : quels sont les rôles d’un gestionnaire ?

25/06/2021

Les Belges ont une brique dans le ventre. Cela est indéniable depuis de nombreuses années et certainement encore pour longtemps.
Aussi, vous venez de réaliser un investissement intéressant en faisant l’acquisition d’un appartement deux chambres. Cependant, bien pris par votre travail et votre vie personnelle, vous n’avez pas de temps à consacrer à la gestion locative. Vous avez également conscience que cela demande une profonde connaissance du métier.
Mais vous vous demandez tout de même concrètement quels sont les rôles d’un gestionnaire. 

L’OP vous donne toutes les explications que vous attendez. 

La recherche du locataire et les premières démarches

La première étape consiste bien entendu à trouver un locataire. 
Pour cela, l’agence va rédiger une annonce présentant le bien et son loyer avec des photos pour illustrer le tout. Comme pour un bien à la vente, cette annonce se doit d’être attractive afin d’attirer des locataires potentiels. 

L’agence se chargera alors des appels et visites. Mais elle récoltera aussi les informations nécessaires afin d’établir le bail. Elle vérifiera également que la personne est solvable. Et la  rédaction du bail sera à la charge de votre agent.

Sera ensuite établi un état des lieux par un expert. L’état général de chaque pièce est mentionné sur celui-ci. Il est important de le faire de la manière la plus précise afin de ne pas avoir de problèmes le jour où votre locataire donne son congé.
Le jour de la remise des clés, c’est aussi le gestionnaire qui sera présent en votre nom (mais si vous le souhaitez et si vous pouvez, rien ne vous interdit d’être présent).

Il devra ensuite enregistrer le bail. Pour en savoir plus sur les baux de location, et comme nous souhaitons toujours vous apporter plus d’éléments à toutes vos interrogations, nous vous invitons à lire cet article publié sur notre blog.

Enfin, afin de remettre un dossier complet à votre locataire, le gestionnaire devra s’occuper du certificat énergétique.

 

Pendant la location

Voilà, votre locataire est installé. 

Mais la vie d’un propriétaire n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Il faut surveiller que les loyers et les charges sont payés dans les temps. Et donc le relancer si nécessaire, en respectant une certaine procédure.

Il faut pouvoir répondre présent pour régler les petits problèmes du quotidien : une plaque chauffante qui ne chauffe pas, un radiateur qui ne fonctionne pas, etc. 

Le locataire peut également provoquer un sinistre, comme une fuite d’eau qui va venir également impacter le logement du dessous. Il peut également en être un dommage collatéral. Il faut alors se mettre en relation avec les assurances respectives et prévoir les travaux de remise en conformité.

Vous l’aurez compris, tout cela nécessite du temps et des compétences que vous n’avez peut-être pas. C’est là que vous vous féliciterez d’avoir confié votre bien à un gestionnaire.

Le locataire quitte le logement

En ayant respecté un certain préavis (déterminé en fonction de la durée du bail), votre locataire va quitter le logement.
Le gestionnaire va alors se charger de faire l’état des lieux. Si des dégâts sont constatés et qu’ils ne sont pas dus à une usure normale, il devra alors faire une retenue sur la garantie déposée par le locataire. Et devra bien entendu s’occuper ensuite des travaux de réparation. 

Il se chargera enfin des relevés des compteurs et des éventuelles régularisations des charges. 

Vous êtes pleinement satisfait de son travail au quotidien ? Vous pouvez alors continuer à lui confier la gestion de votre bien. La sortie d’un locataire peut être l’occasion de réévaluer la valeur locative. Avant donc de remettre le bien sur le marché de la location.

Combien coûte un gestionnaire ? 

En moyenne, les frais s’élèvent entre 7 et 10 % htva des loyers perçus. Aussi, chaque mois le gestionnaire vous verse le loyer, montant de sa commission déduit. 

Vous allez également avoir la possibilité de souscrire à une assurance “loyers impayés”. Même si cela peut vous sembler un peu cher, vous changerez certainement d’avis le jour où votre locataire est en incapacité de vous régler les loyers, alors même que vous remboursez chaque mois votre crédit. 

 

Depuis 145 ans, l’OP est aux côtés des locataires et des copropriétaires et restent un lien privilégié entre tous.
L’OP a développé son expertise en matière de gestion privative au service, tant des particuliers, que des investisseurs institutionnels. Ils peuvent tous disposer en ligne, sur la partie protégée du site de l’OP qui leur est réservée, de rapports de gestion réguliers et précis sur les biens immobiliers dont ils sont propriétaires.

Vous voulez en savoir plus ? Remplissez sans plus attendre notre formulaire en ligne.