Retour

Syndic bénévole ou professionnel ?

20/04/2021

Que vous soyez un nouvel acquéreur d'un bien en copropriété, ou bien propriétaire depuis de nombreuses années, vous vous posez des questions sur le syndic de copropriété. Et notamment de savoir s'il est obligatoire d'avoir recours à un syndic professionnel.

Pour vous, l'OP fait le point et vous explique tout.

Est-ce que le syndic est obligatoire ?

Oui, chaque copropriété doit avoir son propre syndic. C'est le syndic qui va gérer les travaux de la copropriété, que cela soit les travaux d'entretien comme les gros travaux (une façade par exemple). Le syndic est le lien entre tous les propriétaires. C'est aussi lui qui organise les assemblées générales, pendant lesquelles sont notamment votées les sommes allouées aux gros travaux. Il gère donc également la comptabilité de la copropriété. Vous l'aurez compris, ce sont des tâches qui peuvent être complexes et difficiles à gérer sans connaissance pointue.

Est-ce que le syndic peut-être bénévole ?

Oui, la loi impose simplement un syndic mais en aucun cas que cela soit une entreprise privée. Souvent, les petites et moyennes copropriétés font le choix de désigner un des co-propriétaires comme responsable du syndic. Un co-propriétaire volontaire, bien sûr. Il sera désigné, tout comme pour un syndic professionnel, par l'assemblée générale des copropriétaires à la majorité absolue des voix. Ce choix de syndic bénévole est en général opté pour diminuer les charges à payer. La personne en charge du syndic devra cependant avoir de solides bases quant à la gestion de la copropriété, devra être au courant des différentes lois en vigueur dans ce domaine. Attention, s'occuper d'une copropriété peut vite devenir chronophage. Il faut du temps pour faire faire des devis en cas de travaux, pour suivre les dossiers des dits travaux, ou encore pour organiser les assemblées générales. Sans oublier bien sûr la tenue des comptes de la copropriété. Il faut donc du temps mais aussi de l'énergie pour réussir à faire cela, alors que dans les mêmes temps, le responsable du syndic a peut-être également une vie familiale et professionnelle bien remplie. Dans l'idéal, chaque copropriétaire est censé "mettre la main à la pâte". Mais malheureusement, dans la pratique, certaines personnes se sentent toujours moins impliquées que d'autres. Ou bien ne disposent pas du temps nécessaire pour participer à la vie de la copropriété.

Le syndic bénévole est-il rémunéré ?

Les deux termes peuvent paraître contradictoires. En fait, par opposition au syndic professionnel, le terme de syndic bénévole est employé. Alors qu'il conviendrait plutôt de dire "syndic non professionnel". En opposition au syndic professionnel, qui lui est agréé par l'IPI ( Institut Professionnel des Agents Immobiliers). Et de faire ensuite la distinction entre le syndic non professionnel rémunéré et le syndic non professionnel bénévole. Il y a bien ententdu des charges obligatoires à payer par la copropriété : par exemple les frais fixes pour les envois de courrier, ou bien encore l'assurance responsabilité civile. Une rémunération de la personne en charge du syndic peut venir se greffer à ses charges. Cette rémunération reste cependant minime et s'apparente davantage à des indemnités.

Syndic bénévole ou professionnel ?

Nous venons de l'évoquer dans cet article, dans l'absolu, la copropriété peut faire le choix de l'une ou l'autre option.

L'option du syndic non professionnel peut vite s'avérer être un mauvais choix. En effet, le syndic professionnel est en formation continuellement pour être aux faits de la loi notamment. Son expérience dans le marché de l'immobilier fait qu'il connaît les meilleurs partenaires pour intervenir rapidement si l'ascenseur est en panne par exemple. Il saura négocier les meilleurs tarifs pour les travaux de rénovation de la façade ou de la toiture.  Il sera également plus "neutre" dans les relations entre voisins, et pourra également se placer comme "juge de paix" si des conflits et des désaccords devaient intervenir par exemple en assemblée générale.

Finalement, comme dans tous les métiers, chacun peut avoir l'impression que "c'est facile" et que tout le monde peut le faire (ou presque!). Mais devant le fait accompli, et la difficulté à gérer certains points au quotidien, vous allez vite vous rendre compte que si des agences sont spécialisées en gestion de syndic de copropriétés, c'est pour que tout se passe pour le mieux. Dans les meilleures conditions. Oui, les charges seront forcément un petit plus élevées. Mais si le syndic bénévole fait des erreurs, par manque de connaissance du métier et des lois notamment, ces charges seront au final souvent plus coûteuses car il faudra les rattraper. 

OP, un syndic à vos côtés

L'OP, avec ses 145 années d'expérience en syndic, est aux côtés des copropriétaires au quotidien. Cette longévité est sans aucun doute gage de sérieux et de transparence envers les copropriétaires. Pour obtenir davantage de renseignements, n'hésitez pas à remplir notre formulaire en ligne.