Retour

L'immobilier à Bruxelles

26/10/2020

La Fédération du Notariat (FedNot) a récemment publié son baromètre pour le second trimestre de l’année 2020. Le marché immobilier a été fortement ralenti durant cette période, mais a connu une belle reprise dès le mois de juin suivi d’un mois d’août record…sauf à Bruxelles, à la traine derrière la Wallonie et la Flandre. Un constat loin d’être partagé par les professionnels du secteur. 

 

Le marché connaît une belle relance 

Le nombre de transactions immobilières à Bruxelles a chuté de 17,2% par rapport à la même période en 2019. Toutefois, la Capitale connaît une relance depuis cet été, bien que moins rapide qu’en Wallonie et en Flandre. Cependant, ce constat n’est pas partagé par les professionnels du secteur. En effet, les acteurs de terrain sont confiants et optimistes. Certains affirment même que « le dynamisme du marché a repris là où il s’était arrêté ». Pour les produits « classiques » tels que des appartements neufs, les investisseurs sont sur le pied de guerre et les transactions se finalisent rapidement. La seule ombre au tableau pour les professionnels du secteur concerne les biens haut de gamme, d’une valeur supérieure à un million d’euros pour lesquels les investisseurs postposent leur décision d’achat et prennent le temps de la réflexion. 

En outre, la Fédération du Notariat souligne que la relance actuelle est un bon signal pour le secteur de l’immobilier et affirme que la légère baisse de croissance n’a rien d’alarmant. 

Bruxelles, région la plus chère

La région de Bruxelles Capitale est région la plus chère de Belgique pour tous les types de logement et devance ainsi la Flandre et la Wallonie.

En effet, le prix médian d’une maison et d’un appartement a augmenté au cours de ce second trimestre de 2020. Le prix médian d’une maison de 2 ou 3 façades à Bruxelles est de 420,500€ soit une hausse de 5,4% par rapport à l’année dernière. Une maison 4 façades revient à 800.000€ soit une baisse de 13,5%.  Quant à un appartement, son prix médian est de 215,000€ soit une augmentation de 7,5% par rapport à l’année 2019 (source : Statbel)

Du côté des communes bruxelloises, les communes les plus chères pour l’achat d’une maison sont Woluwe-Saint-Pierre avec un prix médian de 650.000€, Ixelles et Uccle. Quant aux communes les moins chères, il s’agit d’Anderlecht (280.000€) suivie de Molenbeek-Saint-Jean et de Jette. 

 

Vous souhaitez investir dans l’immobilier en Région de Bruxelles Capitale ? Découvrez sans plus tarder notre large catalogue de biens à vendre et à louer. Qui sait, le bien de vos rêves s’y cache peut-être… Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire en ligne