Retour

Nos conseils pour vendre votre bien rapidement

24/08/2020

Vendre son habitation peut parfois s’avérer (très) long. Cependant, quelques trucs et astuces peuvent accélérer le processus de vente. Simples et peu onéreux, ceux-ci peuvent faire toute la différence ! Dans cet article, vous trouverez une liste (non-exhaustive) de nos meilleurs conseils pour booster la vente de votre bien. 

Période de mise en vente

Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise période pour vendre un bien car il n’y a pas de mauvaise période pour acheter. Toutefois, il existe une saisonnalité dans le secteur de l’immobilier. 

Le printemps est généralement la meilleure période pour acheter une maison. Cependant, le printemps en immobilier désigne la période qui débute au mois de février, et non la saison en tant que telle. Ensuite, durant les mois d’été, la vente de biens est assez calme de par les nombreux départs en vacances. Le scénario se répète au mois de décembre pour les mêmes raisons. Enfin, l’automne présente un avantage, celui de la concurrence, beaucoup moins présente sur le marché de l’immobilier. Toutefois, le nombre d’acheteurs potentiels diminue également. 

Le juste prix

Cette seconde étape est cruciale, elle consiste à estimer le prix de vente de votre bien. 

Les propriétaires ont tendance à surestimer la valeur de leur habitation pour deux raisons :

  1. Ils espèrent en retirer un maximum de bénéfices.
  2. Une forte valeur sentimentale les unit à leur bien

Tâchez donc de trouver le juste prix, en comparant les annonces de biens similaires au vôtre, en réalisant une estimation en ligne ou bien en faisant appel à un agent immobilier.

L'annonce 

L’annonce est le premier contact entre votre bien et les potentiels acquéreurs. Par conséquent, une annonce immobilière se doit d’être claire, concise et percutante. 

Prenez soin de mettre en valeur les atouts de votre maison et de les mettre en exergue. Cependant, veillez à ne pas en faire de trop. Ne parlez pas de terrasse s’il s’agit en réalité d’un balcon d’une superficie de 4m². Pensez également à employer des adjectifs qualificatifs pour décrire les différentes pièces de votre bien, cela éveillera la curiosité des potentiels acheteurs. Enfin, soyez honnête. Pour ce faire, détaillez votre bien tel qu’il est réellement et ne tentez surtout pas de dissimulez les éventuels travaux à réaliser ! Rappelez-vous, votre annonce doit donner envie aux futurs acheteurs de vous contacter afin d’obtenir davantage d’informations et, à terme, de planifier une visite. Le mensonge ou la fourberie ne vous seront d’aucune utilité pour mener à bien cet objectif.  

Des photos professionnelles

Votre annonce prête, il faut à présent l’accompagner de beaux clichés. Saviez-vous que 95 % des utilisateurs regardent la première photo de l’annonce avant de lire la description du bien ? C’est cette première photo qui peut provoquer (ou non) le premier coup de cœur. 

Vous l’aurez compris, il est hors de question de se contenter de photos prises avec votre smartphone, non ! Si vous souhaitez attirez un grand nombre de prospects, mieux vaut opter pour un appareil photo de qualité. 

Veillez à prendre en photo chaque pièce, y compris les espaces extérieurs, en privilégiant la lumière naturelle. La première image est souvent celle de la façade, mais il est parfois judicieux de mettre en avant la pièce de vie de façon à projeter directement le futur acheteur dans les lieux. 

Un logement neutre

Un mot : DÉPERSONNALISER !

Pour permettre au futur acheteur de se projeter, votre bien doit être libéré de tout effet personnel. Dites au revoir aux photos de famille, aux dessins d’enfants sur le frigo ou aux collections de bibelots et dites bonjour à de belles pièces épurées. Gardez à l’esprit que le visiteur doit se sentir directement chez lui. 

Un intérieur désencombré

Difficile de se projeter dans des pièces dont les moindres recoins sont occupés. À l’instar des objets personnels, il convient d’alléger les pièces de la maison pour permettre au visiteur de mieux se projeter, mais surtout pour mettre en valeur leurs volumes et révéler tout leur potentiel. 

Pour vous aider à réaliser cette étape, pensez au home staging. Grande tendance, le home staging consiste à repenser l’aménagement d’un bien (changement de décoration, abattement de cloisons, nouveau revêtement de sol, etc.) avant sa mise en vente et ce, à moindre coût (max 4% du prix de vente). 

Enfin, ne négligez pas vos espaces extérieurs, ceux-ci peuvent avoir un réel impact sur l’acheteur lors des visites. En effet, un espace extérieur soigné, propre et bien rangé constituera un élément clé d’une vente. À contrario, un jardin encombré et négligé laissera une mauvaise impression. Ce conseil s’applique également aux terrasses, balcons et cours. 

Réparations de dernière minute

Une ampoule défectueuse, un robinet qui coule ? Ces détails peuvent donner une image négative. Ne laissez donc pas ces petites réparations réduire vos chances de vente et prenez les devants afin que tout soit parfait au moment des visites. 

C'est du propre !

Nettoyer et ranger votre bien en profondeur. Cela coule de source, mais pourtant beaucoup négligent cette étape. Mieux vaut également traquer les mauvaises odeurs telles que la cigarette, la présence d’animaux, etc. 

L'heure des visites 

Lors de la visite, éviter d'en faire trop et de parler du prix que vous attendez. Cela pourrait laisser croire que vous avez quelque-chose à cacher. Laissez le temps aux visiteurs de s’imprégner des lieux et de visiter chaque pièce. Enfin, ne refusez pas systématiquement les premières offres sous prétexte qu'on peut toujours espérer mieux. Les premières offres sont souvent les meilleures.

Vous voilà fin prêt pour la vente de votre bien !